Titre: « Being a Friend of God »:


 » Je ne vous appelle plus serviteur mais ami  » (Jn 15, 15)

Vivre sans un peu de sympathie est impossible. Un ami apparaît comme le bien ici-bas le plus précieux (cf. Saint Thomas d’Aquin, ST, IaIIæ, q. 4, a. 8). Cette affirmation est-elle bien raisonnable tandis que le monde contemporain soupçonneux présente comme impossible l’amitié (un phantasme libidinal), alors que le philosophe antique (Aristote), au soir de sa vie, après avoir traité magnifiquement de l’amitié (Ethique à Nicomaque), s’exclame désabusé :  » Oh mes amis, il n’y a pas d’amis ! » (Agraphon dans Diogène Laerce in Marcel CLEMENT Une histoire de l’intelligence, La soif de sagesse, Paris, Editions de l’escalade, 1979, p. 300)? À l’opposé de tous ces doutes, Jésus nous enseigne et nous propose l’amitié :  » Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande  » (Jn 15, 14).

Quoi ! l’amour, l’amitié pourraient-ils être les fruits d’un ordre ? Il nous apparaissent au contraire comme les fruits spontanés d’un sentiment ! Comment commander l’amitié ?

Le Seigneur insiste pour que nous comprenions bien qu’il ne s’agit pas de notre effort mais d’un don gratuit de sa part :  » Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous appelle amis, parce que tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais c’est moi qui vous ai choisis […]. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres  » (Jn 15, 15-16). L’amour, l’amitié, ce sont donc de vrais cadeaux de Dieu !

Mais, au centre de ce passage biblique, qu’est-ce que  » l’amitié  » que procure Jésus ? En quoi consiste ce modèle d’ami que nous présente le Seigneur pour vivre la charité ?

Sept qualités de l’amitié ressortissent plus intensément à ce prototype biblique (sur les six premières, voir Saint Thomas d’Aquin, Contra Gentiles IV, cap. 21-22) :


Oui, frères et sœurs, ce partage des sept qualités de l’amour à travers le modèle de l’amitié en tant que celle-ci se comprend correctement comme connaissance – ouverture à autrui, partage des biens, joie intérieure, pardon des offenses, admiration pérenne, harmonie des volontés, amour sans exclusivité mais inclusif des autres, n’est réellement possible que parce que, à la source, Jésus a bien voulu rendre possible son amitié pour nous :  » Je ne vous appelle plus serviteur mais ami  » (Jn 15, 15). Loué soit notre Seigneur Jésus-Christ pour toutes ces amitiés ! Merci à Jésus qui rend possible cet amour avec Dieu et avec nos frères ! (source dominicain.net)

What a friend I’ve found:

Friend of God:

Best Friend:

Friends:

Catégories : Titres (Singles) | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.