La Bible: un plan de Salut et d’Amour pour les hommes:


«  »Lire la Bible pour aimer le Seigneur de tout son cœur, de toute son âme, de tout son esprit, de toute sa force. (Topo par une amie: Marie Blandine)

« La Bible est pour les chrétiens la Révélation d’un Dieu qui a voulu se manifester aux hommes et leur communiquer son plan de salut ». C’est la première phrase d’un livre sur l’interprétation de la Bible dans l’Eglise. C’est vrai que la Bible est une histoire d’amour, et « Voici ce qu’est l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est lui qui nous a aimés et qui a envoyé son Fils en victime d’expiation pour nos péchés. » (1 Jn, 4, 10, TOB) Comme l’amour de Dieu me saisit quand je pense que c’est lui qui est premier,  qui aime en premier, et qui va jusqu’à envoyer son Fils pour mes péchés.

Alors grandit en moi le désir de lire la Bible comme cette histoire d’amour de Dieu pour les hommes, avec les hommes. Je veux la lire de tout mon cœur, de toute mon âme, de tout mon esprit, de toute ma force. De toute ma force, c’est-à-dire que je vais prendre du temps concrètement pour le faire : les journées passent si vite, si naturellement, il faut « arracher » du temps dans sa journée pour lire la Bible de toute sa force, et rester fidèle à ces rendez vous.

De tout mon esprit, c’est-à-dire aussi que je vais « bûcher ma foi », et « bûcher ma lecture » : dans la Bible, Dieu a parlé « pour des hommes, à la manière des hommes » (St Augustin, la Cité de Dieu, XVII, 62). Si je veux comprendre ce qui est dit dans le texte, il faut que je comprenne le langage des hommes auxquels Dieu a parlé ; Osée ne parle pas comme je parle aujourd’hui, Jésus ne parlait pas comme Osée, Pierre et Paul s’adressent à différentes communautés. Lire la Bible à la lumière de l’histoire, c’est aller au bout de la logique de l’incarnation : Dieu va jusqu’à se faire homme pour rencontrer les hommes, allons au cœur de ce qui fait l’humain pour y retrouver le sens des paroles et des gestes que Dieu a posés envers nous.

De toute mon âme, c’est-à-dire que la lecture de la Bible éclaire ma vie d’aujourd’hui, me porte à la prière. Le psaume 51 du miserere « Aie pitié de moi, mon Dieu, selon ta fidélité ; selon ta grande miséricorde, efface mes torts… » me pousse à voir ce qui contrarie l’amour de Dieu dans ma vie ; il y a dans la Bible plus d’une parole pour toutes les situations que chacun de nous rencontre aujourd’hui.

De tout mon cœur, c’est-à-dire qu’en réponse à ce Dieu qui « a voulu se manifester aux hommes et leur communiquer son plan de salut », de ce Dieu qui nous a aimés le premier, à la lecture de cette histoire extraordinaire, je ne peux que choisir de donner ma vie à mon tour…  de tout mon cœur. » » » Marie-Blandine

Paul Wilbur: Let God arise:

No one like Jehovah:

I’s your Love:

More than Life:

A beautiful exchange:

Hillsong United: All day:

I’m not ashamed:

Catégories : Actu, Hillsong / Hillsong United | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.