Film/dvd: « Invictus » (World in Union, 1995-2009).


Voici le dernier film que je viens de recevoir, certainement mon film préféré de l’année (sortie nationale le 19 Mai 2010). Très beau film tiré d’une histoire vraie mais dont son scénario se base sur le livre « Playing the Enemy: Nelson Mandela and the Game that Made a Nation » .

Le film aborde des thèmes intéressants comme le pardon, la réconciliation, le rapport à l’autre qui est différent de nous. Thèmes qui peuvent se vivre dans nos différents service d’église et autres cellules de maison…

Nelson Mandela dans le regard de Clint Eastwood… Invictus (2009)

Critique de La Croix:

http://www.la-croix.com/Invictus–Nelson-Mandela-dans-le-regard-de-Clint-Eastwood/article/2410122/5548

«  »Dans un film magnifique, Clint Eastwood salue le génie politique de Nelson Mandela qui, lors de la Coupe du monde de rugby 1995, transforma l’équipe sud-africaine en instrument de réconciliation nationale.

Faut-il avoir été emprisonné vingt-sept ans au nom d’un combat juste pour connaître aussi intimement les ressorts de l’âme humaine ? Faut-il avoir toujours cru à sa propre victoire pour inspirer à d’autres autant de grandeur ?

On se souvenait vaguement que la Coupe du monde de rugby de 1995 avait été un formidable levier de réconciliation nationale, dans une Afrique du sud à peine délivrée de l’apartheid. On ne savait pas vraiment le rôle visionnaire que Nelson Mandela, « jeune » président d’une nation aux plaies encore vives, avait pu jouer.

Dans les mois qui suivirent son élection, en 1994, ce jeune président de 76 ans eut une idée qui allait à l’encontre du désir de l’immense majorité de ceux qui l’avaient porté au pouvoir. Soutenir l’équipe nationale de rugby relevait, aux yeux du plus grand nombre, de l’impensable. Le rugby, sport de Blancs, était honni des Noirs. Pire, le maillot vert et or des Springboks, emblème des Afrikaners, agissait comme le symbole du joug de l’apartheid.

L’ANC voulait en finir, Mandela imposa l’idée inverse. Non seulement il n’allait pas s’en prendre à l’équipe, mais il allait lui insuffler l’ambition de la victoire, à travers la relation privilégiée qu’il sut nouer avec son capitaine afrikaner François Pienaar.

Bande annonce V.F: « Les temps changent, nous aussi nous devons changer » Matt Damon

Histoire de souffrance, de délivrance et de joie

Que dire du film sans dérouler une longue liste de superlatifs ? Que le charisme de Mandela, toujours aussi fulgurant, paraît avoir incité chacun à donner le meilleur de lui-même. L’interprétation de Morgan Freeman, longuement intériorisée, est sidérante de fidélité à son « modèle ».

L’implication de Matt Damon est totale, y compris sur le terrain. La mise en scène de Clint Eastwood, éblouissante. Maîtrisant parfaitement les codes du grand récit classique, le cinéaste signe l’un de ses plus beaux films, portant cette histoire édifiante avec un souffle qui lui est propre, choisissant d’honorer son sujet avec force tout en faisant comprendre, par discrètes allusions, que la réalité est toujours un peu plus nuancée, les êtres un peu plus contrastés qu’on ne veut bien l’admettre.

Comme un clin d’œil pour nous dire : ne soyons pas naïfs, mais ne nous privons pas du plaisir de nous rappeler cette incroyable aventure grâce à laquelle, ne serait-ce qu’un instant et par l’audace d’un seul, les hommes sont parvenus à abolir les barrières de la haine et du ressentiment.

Dans une séquence de dix-huit minutes à la fin du film, le cinéaste reconstitue avec talent la finale qui opposa les Springboks – qui ne comptaient qu’un joueur noir – aux All Blacks. Il rend compte de son suspense avec un sens réel de la dramaturgie. Donne au sacrifice consenti sur le terrain sa signification ultime, par le timide rapprochement s’esquissant hors du stade, alors que s’égrènent d’interminables secondes.

Invictus est une histoire de souffrance, de délivrance et de joie, d’élévation et de fraternité entraperçue. La victoire de 1995 n’a pas changé le monde mais elle fut un moment inoubliable de transcendance.«  »Arnaud SCHWARTZ


Musique:

« World in Union »: l’hymne officiel de la coupe du monde de Rugby 1995 et B.O : (Un hymne bien inspiré (de la fédération internationale de Rugby) et qui pourrait presque être chanté comme une louange.)

with lyrics by Charlie Skarbek, is a theme song for the Rugby World Cup which attempts to capture the spirit of international friendship which pervades rugby union culture the world over.

The melody is taken from « Jupiter, the Bringer of Jollity », a movement from Gustav Holst’s The Planets, and was originally adapted by Holst for its use in the English / Anglican patriotic hymn, “I Vow To Thee My Country”.

The song was commissioned by the International Rugby Board (at that time the International Rugby Football Board), the sport’s governing body, in 1991 and it has now become synonymous with the ‘gathering of the nations’four-yearly tournament represents.

Titre aussi disponible sur la bande originale du film Invictus...

Lyrics
there’s a dream I feel, so rare so real,
of a world in union, a world as one,
gathering together, one mind one heart,
every creed every colour, once joined never part,
searching for the best in me, I will find what I can be,
if I win lose or draw, it’s a victory for all,
it’s the world in union, the world as one,
as we strive to reach our destiny, a new age has begun,
we must face high mountains, must cross rough seas,
we must take our place in history, and live with dignity,
it’s the world in union, the world as one,
as we climb to reach our destiny, a new age has begun…

Des vidéos de la véritable finale de 1995 contre les All-Blacks:

Une partie du speech du capitaine  à la fin de la vidéo est aussi présente dans le film (33 Millions)….

Catégories : Actu, Culture positive/films/documentaires... | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.